Nadir Dendoune, 40 ans, s'était rendu en Irak pour réaliser des reportages sur le 10e anniversaire de l'invasion du pays pour le mensuel français Le Monde Diplomatique, selon une source consulaire française à Bagdad citée par l'AFP. Le reporter, qui détient également les nationalités algérienne et australienne, "ne s'est pas déclaré auprès des autorités locales et n'a pas demandé les autorisations pour prendre des photos", a-t-elle ajouté.

Le journaliste a été arrêté dans le quartier de Dora (sud-ouest) "en milieu de semaine dernière, alors qu'il prenait des photos d'une usine de traitement des eaux, selon sa soeur. Les autorités irakiennes ont assuré qu'il "est bien traité, il n'a pas de problème médical", selon elle.

Journaliste engagé

Nadir Dendoune est bien connu des internautes de l'Humanité. Pour l'Humanite.fr, il a tenu la chronique de son voyage en Algérie, à l’envers de ses parents, fin 2009, avant de relater son voyage au Proche-Orient pour d'autres sites. La banlieue chevillée au coeur, le natif de Saint-Denis a aussi participé à de nombreux débats organisés par l'Humanité sur les quartiers populaires. Auteurs de plusieurs livres sur le sujet, Nadir Dendoune est surtout un journaliste engagé capable de gravir l'Everest pour prouver qu’un banlieusard pouvait accomplir de grandes choses, ou de passer 4 semaines en Irak pour faire le bouclier humain.

En 2012, il réalise Palestine en lien avec l'association France Palestine solidarité. Un documentaire qu'il aime à qualifier de « Palestine pour les Nuls » et qui suit le parcours d'un groupe de douze français de l'association Observacteurs en Palestine.

  • A lire:

Nadir Dendoune, résistant au sarkozysme (portrait du 13 mars 2007)

Les chroniques de Nadir Dendoune en Algérie pour l'Humanité.fr: épisode 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

S.G.