Les délégués du personnel ont donc obtenu des avancées significatives au cours de ces 3 semaines de lutte acharnée :

  • 9 mois de congé de reclassement à 80 % du salaire brut, avec prise en charge des cotisations retraite et complémentaire,
  • 12 mois de cellule de reclassement,
  • 4000 € de formation et plus sur avis du comité de suivi,
  • Complément de salaire de 300 € maxi sur 30 mois,
  • 250 €/mois maxi de frais de transport pour les salariés reclassés en externe à plus de 20 Km de leur domicile (sans déménagement).
  • 12 mois de cellule de reclassement ou 6 mois de salaire à hauteur de 4000 € pour les conjoints, dans le cas dans d’un déménagement,
  • 10000 € d’aide pour la création d’entreprise,
  • Prime supra légale avec un plancher à 4000 €, plafond à 35000 € et 0.6 mois par année d’ancienneté.

Les représentants du personnel et les salariés licenciés tiennent particulièrement à remercier la CGT, les politiques, les élus ainsi que toutes les personnes qui les ont soutenues pendant le conflit.

Encore une fois, preuve est faite dans ce conflit, que les valeurs de solidarité et d’humanisme, associées à une lutte déterminée, sont les seules armes pour faire aboutir de justes revendications.

Jean Michel Potier