13h00. Et pendant ce temps-là, le Figaro fait des affaires...

12h30. Devant les caméras de BFMTV, Xavier Bongibault, l'un des porte-paroles de la "Manif pour tous" et porte-parole du collectif et de l'association "Plus gay sans mariage" a une nouvelle fois comparé le président de la République François Hollande à Hitler, renouvelant une démonstration à laquelle il s'était déjà livré le 17 novembre dernier qu'il accuse d'être dans la droite ligne d'"un homme bien connu à partir de 1933".

"On vous explique que les homosexuels sont pour ce projet de loi, parce qu'ils sont homosexuels. C'est une logique choquante et homophobe de la part de ce gouvernement", explique-t-il, "C'est dire que tous les homosexuels n'ont pour seul instinct sexuel leur orientation sexuelle : c'est la ligne défendue par un homme bien connu à partir de 1933 et c'est la ligne que défend aujourd'hui François Hollande".

Toujours au micro de BFMTV, le député européen du Front national Bruno Gollnisch et catholique traditionaliste a déclaré qu'"un enfant dans un couple homo, ça le transforme en objet ou en animal de compagnie".

12h00. L'archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois, s'est rendu dimanche en fin de matinée à Denfert-Rochereau pour manifester son "soutien" et ses encouragements aux organisateurs de la manifestation contre le mariage homosexuel. "Je veux manifester mon soutien et mes encouragements aux organisateurs et que les Francais puissent dire ce qu'ils pensent vraiment" du mariage homosexuel, a-t-il affirmé. "Le gouvernement a ses responsabilités", a ajouté le cardinal, souhaitant qu'il puisse "trouver d'autres formules".

L'UMP, en rang sérré, est bien là !